avec la participation de INKAGE

Les Nouvelles Baronnes – 1er volet


On a parfois l’impression que certaines personnes ont été choisies par le divin. C’est à s’en arracher les cheveux. Elles sont créatives, talentueuses et vivent de leur passion. Mais leur réussite actuelle est tout sauf le fruit du hasard. Avant de publier notre enquête de septembre sur la place des femmes dans le tatouage, TattooMe vous dresse le portrait de ces tatoueuses qui surprennent.  Pour différentes raisons.

Premier volet : Marine Ishigo, Dodie, Leeloo, Lou et Vicky

Marine Ishigo – Dynam’ink, Besançon

Marine fait partie de cette vague de jeunes tatoueuses ultra talentueuses. Ses tatouages sont fins, souvent très féminins, et parfois gracieux. A la différence de beaucoup de tatoueur de sa génération, elle est autodidacte. Signe que l’on peut percer dans ce milieu sans passer par la case apprentissage. Signe aussi de son immense talent.

Marine tatoue dans des styles ornementaux, géométriques, végétaux et en dotwork. Elle forme un duo de haute volée avec Dino Nevroz, son pendant.

Ces femmes qui l’inspirent :

  • Dodie
  • Miss Voodoo
  • Amy Mymouse

Où la trouver :

  • Dynam’ink, Besançon (résidante)
  • L’heure bleue, Lyon (guest régulière)
  • L’Aiguille, Marseille (septembre)
  • Hannya, Bruxelles (décembre)

Dodie – L’Heure Bleue, Lyon

En 1998 la France perd Nino Ferrer, remporte la Coupe du Monde de football et voit une jeune pépite se lancer dans le tatouage. A 21 ans Dodie souhaitait peut-être éviter le marché du travail qui connaissait l’une de ses plus grandes crises depuis le début du siècle. En intégrant le milieu du tatouage elle n’opte pourtant pas pour la solution de facilité : « les tatoueuses se comptaient sur les doigts d’une main ». Le monde du tatouage est alors (quasi) exclusivement masculin et se faire une place pour une femme n’est pas aisé. Elle y arrive avec brio et, près de 20 ans plus tard, elle fait partie des (très) grands talents que compte la France.

Celles qui change de style au gré du temps, et qui inspire tant de tatoueuses, pratique actuellement de l’ornemental, du graphique et du dot. Ses pièces, toujours créatives, sont d’une élégance rare.

Ces femmes qui l’inspirent :

  • Kelly Violence
  • Emily Rose Murray

Où la trouver :

  • L’Heure Bleue (Lyon)

Leeloo, DeadMunchStreet, Nantes

Leeloo tatouage nantes portrait

Leeloo commencera par se piquer la peau avec des épingles à nourrices, pendant ses heures de cours, avant de rencontrer un tatoueur Polynésien qui lui offrira son premier dermographe. Elle a alors 19 ans et débute l’apprentissage du tatouage. Plus tard elle tatouera ses parents, sa soeur et son grand-père de 85 ans.
Leeloo adore encrer des motifs naturels comme les fleurs ou les crânes. Elle pratique également le tatouage gravure et se passionne depuis peu pour les motifs de cathédrales.
Ces femmes qui l’inspirent  
  • Delphine Noiztoy
  • Tabun
  • Butterstinker

Où la trouver 

  • Deadmunchstreet, Nantes (résidente)
  • Nantes Tattoo Convention
  • London Tattoo Convention
  • Et peut-être à la convention de Barcelone
 Leeloo Deadmunchstreet photos

 

Lou – Lou Tattoo, Clamart

Quand on débute le tatouage à 16 ans il s’agit forcément d’une vocation. C’était le cas pour Lou qui a préféré l’art corporel aux bancs de la fac. Lou travaille les lignes, le dotwork et le watercolor. Elle pratique également, dans une moindre mesure, le tatouage réaliste.

C’est femmes qui l’inspirent 
Où la trouver cette année 
  • Au Girl Ink Tattoo Show (prochaine édition en 2017)
  • A la convention du Havre

 

Vicky – 128 Tattoo Shop, Saint-Denis

Vicky est au tatouage ce que Jeanne était à Brassent : une mère universelle ! Elle commence le tatouage à l’âge de 26 ans et, au même titre que Dodie, elle doit s’imposer dans un milieu alors essentiellement masculin. Aujourd’hui elle est autant reconnue pour sa sympathie que pour son talent. Elle court les conventions « familiales » et fait partie du paysage du tatouage en France.

Vicky s’est spécialisée dans le fullcolor, le dotwork et la gravure.

Ces femmes qui l’inspirent :

  • Liz Cook
  • Kelly Doty

Où la trouver :

  • Strasbourg Ostwald le 2 et 3 Juillet
  • Darneval 76 Barry tattoo le 3 et 4 septembre
  • Mennecy le 9,10, et 11 septembre
  • Parmain le 17 et18 Septembre
  • Arras le 22 et23 Octobre
  • Marseille le 5 et6 Novembre
  • Troyes le 19 et 20 Novembre

 

Deuxième volet à paraître début juillet avec Miss Atomik, Laura Satana, Marie Roura et quelques surprises !


Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les modèles de tatouage

Les tatoueurs près de chez vous