avec la participation de INKAGE

Cinq jeunes tatoueurs, cinq styles de tatouage


Pour un premier article sur la galerie du tatouage, je me suis dit qu’il serait bien venu de parler de ceux qui font le tatouage, les artistes. Résultat j’ai choisi de vous présenter 5 jeunes artistes dans 5 styles différents. Quand je parle de jeune artiste, il ne s’agit pas de jeune en terme d’âge (même si aucun artiste de cette sélection n’a atteint un âge canonique) mais plus en terme d’années d’expérience, ils ont tous moins de 5 ans d’expérience, certains ne tatouant que depuis 2 ans.

 

1) La dentelle par Miss Voodoo

Si il y a bien un style qui connait un franc succès depuis quelques années c’est celui-ci, encouragé par la demande de plus en plus croissante en tatouage de la part de la gente féminin. Mais il faut bien reconnaître qu’ils sont peu nombreux à maîtriser cet art. Dans la nouvelle vague d’artistes français si il y a bien un nom qui résonne souvent c’est celui de Miss Voodo. La jeune femme qui à d’abord travaillé en atelier de bijouterie pendant des années avant de devenir tatoueuse à conservé cette passion pour la minutie et la féminité. Elle réalise aujourd’hui de magnifiques tatouages alliants dentelles et élément floraux, véritable bijoux pour la peau venant orner et sublimer le corps de ses clientes.

 

2) Le réalisme vu par Angélique Grimm

Lorsque qu’Angélique à commencé à dessiner elle est tout de suite tombée sous le charme du réalisme, le travail de reproduction, des ombrages et les détails voilà ce qui la passionne. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est dirigée vers ce style lorsqu’elle appris le tatouage. Après un passage rapide dans un petit shop de la région, Angélique ouvra son cabinet privé à Lille ou elle pu s’épanouir pleinement dans le style qui lui convient. Elle trouve son bonheur dans le réalisation de portraits, d’animaux et autres compositions inspirés par des artistes comme Silvano Fiato. Toujours enquête d’améliorer son travail, elle invite certains des meilleurs tatoueurs de sa catégories dans son cabinet pour s’améliorer et obtenir un rendu toujours plus réaliste.

 

3) Le graphique/aquarelle/pop-art par Guillaume Smash

Oui, j’aurais du mal à donner un nom au style de Guillaume Smash car il mélange pas mal de style et d’influences, mais bordel c’est beau !  Guillaume mélange le travail des tracés , de l’aquarelle, de patterns et de formes géométriques. On pourrait s’attendre à une grosse cacophonie avec un tel mélange de style, mais c’est bien là le génie de Guillaume, il sait mélanger tout cela de façon harmonieuse. Son travail apporte un véritable vent de fraicheur sur le milieu du tatouage français.

4) L’oiseau

Derrière ce pseudonyme plein de mystère se cache certainement l’un des artistes les plus talentueux de ces dernières années et j’en veux pour preuve sa popularité sur les réseaux sociaux. Il y a beaucoup de style dans le travail de l’oiseau, on ressent même fortement l’influence d’autres d’artistes comme Enki bilal ou encore la tatoueuse Lea Nahon, L’oiseau y insuffle sa touche personnelle pleine de poésie. La encore difficile de ranger le travail de l’oiseau dans une case, je n’ai pas envie de la placer dans la case « graphique » un peu fourre tout, je le qualifierai plus de « Crayonné deluxe » celui-ci pouvant faire penser à des sketchs avec traits de construction mais hyper travaillé.

5) Le tatouage minimaliste par Bicem Tattoo

Je termine avec une artiste étranger en la personne de Bicem, une tatoueuse turque. Son style est très apprécié en ce moment même si encore assez rare, dit minimaliste même si certains sont tout de même assez complexes. Ses tatouages font la part belle aux tracés et au dotwork.

 

Papier proposé par Quentin, Inkage

Retrouvez tous les articles de Quentin sur le blog d’Inkage.


Laisser un commentaire ou poser une question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les modèles de tatouage

Les tatoueurs près de chez vous